Vidéos montagne

Val d'Allos Ski Enduro # 4 Les locaux confirment leur domination lors des runs finaux de dimanche La visière éclairante était de rigueur au Seignus lors des runs finaux dominicaux de cette 4ème édition du Val d'Allos Ski Enduro. Alternance de chutes de neige, de brouillard et de vent au départ du Gros Tapy à 2374m d'altitude et pourtant ces conditions de ski peu encourageantes n'ont pas empêchées les quelques 54 skieurs d'en découdre entre les mélèzes. Le manque de visibilité a contraint les organisateurs à se reconcentrer sur 2 descentes au lieu de 3 et sur un unique tracé principalement dessiné à travers les arbres afin d'offrir un maximum de repères aux riders. Les spatules ont dû jongler entre une neige dure sur le haut du parcours, une couche souple à l'intermédiaire et pour finir une neige mouillée, profonde et parsemée de branches de mélèzes arrachées par un vent violent trois nuits précédant la compétition. Les skieurs ont donc dû doser leurs efforts et faire preuve de concentration pour assurer leurs meilleurs trajectoires jusqu'à la ligne d'arrivée installée sur le front de neige de la station. Les supporters rejoints par quelques curieux venus profiter de l'ambiance festive, ont acclamé comme il se devait les skieurs éprouvés. Et à ce jeu-là, les skieurs locaux ont confirmé leur domination du samedi. Maël OLLIVIER remporte la compétition avec un chrono de 15'41'' au cumul des 4 runs du week-end. Derrière lui on trouve en seconde position Thomas FRONTONI en 16'53'' suivi par Julien DAYRAUT (18'21'') puis par Léo MATHERON (18'23''). Ces deux skieurs sont à surveiller lors des prochaines épreuves de ski enduro car tous deux sont juniors et ont donné du fil à retordre aux aînés ! Saluons également la participation de skieurs venus de loin : Italie, Slovénie mais également Australie dont deux d'entre eux se sont illustrés sur les podiums masters (Ales GRUDEN, 2°, slovène), James ROSS, 3°, australien). Le format de course et l'esprit du ski enduro ont encore frappé, le rendez-vous est déjà pris pour janvier 2015 avec, si le temps le permet, de nouveaux tracés qui tiendront sans nul doute toutes leurs promesses. www.valdallos.com